Médecines Traditionnelles

Hiver 2016/2017

ÉDITORIAL

Les médecines traditionnelles impliquent une combinaison de compétences, de pratiques, de connaissances et de croyances utilisées par de nombreuses cultures autochtones pour traiter, prévenir ou améliorer soit des maladies physiques ou mentales. Nous sommes tous reconnaissants d’avoir maintenant notre propre Maison de Médecines Traditionnelles où celles-ci sont toujours présentes et partagées par le personnel, les résidents, nos visiteurs et par quiconque se montre en mesure d’ouvrir ses yeux, son cœur et son âme à leur présence et pouvoirs de guérison.  

LE COIN DE L’AÎNÉ

Comprenez comment vivre sans jamais regarder en arrière mais en embrassant tout ce qui se trouve sur les horizons de votre vie :  

  • Soyez réveillés
  • Soyez transformés
  • Soyez éclairés

Soyez réveillés · Soyez transformés · Soyez éclairés

Avec ces trois principes, le succès dans la vie devient la norme.   

Célébrations de Noël

Les résidents ont été très utiles pour décorer et pour mettre en place lesaccessoires nécessaires aux activités qui auraient lieu dans la salle àmanger ainsi que les activités sportives qui se tiendraient à l’extérieur.Au départ, certains restaient assis, mais quand ils ont découvert qu’il yaurait des prix attachés à ces événements, ils étaient plus enthousiastes etplus enclin à participer.

Qu’aurais été Noël sans Mme Noël et son lutin. Les cadeaux ont été distribués et les vacances célébrées avec les battements de tambours, des cercles de partage, des soirées de cinéma, et diverses autres activités. Les compétitions sportives furent d’intérêt pour plusieurs et une foi 

commencées, les résidents se sont tous impliqués et eurent beaucoup deplaisir à découvrir leurs talents dans les différentes stations mises en place.Ils se sont tous applaudit les uns les autres. Les rires incontrôlables deRandy retentissaient souvent de la salle à manger. En bref, beaucoup deplaisir et de rires sont les deux mots qui décrivent le mieux les activités devacances.   

Entrevue avec un résident

Nelson est un Métis, d’origines Mic Mac de Matane dans les Maritimes. Son père était un alcoolique et sa mère ne pouvait s’occuper de tout par elle-même. Il a passé beaucoup de temps avec sa grand-mère, qui vivait dans la réserve de Restigouche. Entre 6 et 16 ans, il a été ballotté de famille d’accueil à l’autre, souvent privé des besoins fondamentaux tels que la nourriture, les vêtements et l’amour subissant fréquemment la violence physique et verbale, il pensait que la peur était normale. Il se considère comme le produit de ses expériences de vie ; de ce qu’il a vu, de ce qu’il a entendu et de ce qu’il a appris, mais ignorant ce dont il avait besoin pour bâtir une fondation solide nécessaire pour qu’il ait une vie heureuse et bien adapté. Il reçu trois sentences fédérales et à travers tout cela, n’oublia jamais ce que sa grand-mère bien-aimée lui avait dit : « N’oublie jamais d’où tu viens  »

Lorsqu’il fut initié aux enseignements des sept grands-pères, il se rendit compte qu’il n’en avait jamais suivi aucun. Il s’agissait d’une découverte majeure pour lui; un nouvel outil pour le guider sur la bonne voie. Il a commencé à être plus attentif aux autres, à écouter ce qu’ils avaient à dire. Après avoir été en charge du comité qui représentait plus de 700 détenus, il était surtout habitué à se faire entendre. Les enseignements lui ont appris à avoir une meilleure écoute et lui ont également fait comprendre qu’il avait besoin de travailler sur sa propre guérison et de renoncer aux choses qui l ‘éloignaient de cet objectif.

Il est arrivé à Waseskun en mai 2016. Après avoir rencontré Dennis, Aîné de Waseskun et Brian notre agent de recrutement, il a senti une très forte conviction que c’était la route vers son salut et a ressenti la nécessité de développer son côté spirituel. Il a écrit l’histoire de sa vie, a appris à partager et à écouter les autres. Les enseignements culturels sur les grands-pères, les masques et l’artisanat le remplirent d’un sens de qui il était et lui donnent la fondation qu’il a manqué. Le programme des AA, le programme de la terre, les sudations, l’accomplissement de ses tâches et pouvoir fréquenter l’église l’aident avec ses médecines. Il décide de devenir un pair soutenant pour les autres résidents, car il croit fermement que « Waseskun est l’endroit où se trouver si vous êtes vraiment prêt à travailler sur vous-mêmes ». 

Sa famille est très forte, toutefois, il a toujours senti beaucoup de culpabilité au sujet des blessures qu’il a fait subir auxpersonnes autour de lui. Il veut mettre fin à ce sentiment de culpabilité et vivre sa vie en paix avec sa famille. Enfin, il veut direMerci à tous ses frères et sœurs qui l’on écouté, qui ont partagé avec lui et qui l’ont aidé. « Waseskun lui a sauvé la vie    

ENSEIGNEMENTS DES SEPT GRANDS PÈRES

Respect – Le bison représente le respect. Il donne chaque partie de son être pour soutenir la vie humaine, non pas parce qu’il est moins utile, mais parce qu’il respecte l’équilibre et les besoins des autres. Rendre hommage à toute la création est le respect. Vivez honorablement dans les enseignements et dans vos actions envers toutes choses. Ne perdez pas et soyez attentifs à l’équilibre de tous les êtres vivants. Partagez et donnez ce dont vous n’avez pas besoin. Traitez les autres de la façon dont vous aimeriez être traité. Ne soyez pas blessants pour vous-même ou pour autrui.

Bravoure – L’ours représente la bravoure. L’ours à le courage et la force d’affronter ses peurs et les défis tout en protégeant sespetits. Il nous montre aussi comment vivre une vie équilibrée entre le repos, la survie et le jeu. Affronter la vie avec courage est deconnaître la bravoure. Trouvez votre force intérieure pour faire face aux difficultés de la vie et ayez le courage d’être vous-même.Défendez vos croyances et ce qui est bon pour votre communauté, famille et vous-même. Faites des choix positifs et ayez laconviction de vos décisions. Affrontez vos peurs pour vous permettre de vivre votre vie. 

Honnêteté – Le Corbeau représente l’honnêteté. Il comprend qui il est et comment marcher dans sa vie. Il nous rappelle d’être nous-mêmes et non pas quelqu’un que nous ne sommes pas. Corbeau s’accepte lui-même et sait comment utiliser son don. Il ne cherche pas la puissance, la vitesse ni la beauté des autres. Il utilise ce qui lui a été donné pour survivre et prospérer comme vous le devez. Traversez la vie avec intégrité. Soyez honnête avec vous-même. Reconnaissez et accepter qui vous êtes. Acceptez et utilisez les dons que vous avez reçus. Ne cherchez pas à tromper ni vous-même, ni les autres. 

Humilité – Le loup représente l’humilité. Pour le loup, la vie se vit pour la meute et la honte ultime est d‘en être exclus. L’humilité est de savoir que vous êtes une partie sacrée de la création. Vivez avec renoncement sans être égoïste. Respectez votre place et transportez votre fierté avec vous et louanger les réalisations des autres. Ne devenez pas arrogant et imbu de vous-même. Trouvez un équilibre au sein de vous-même et tous les organismes vivants. 

Sagesse – Le castor représente la sagesse, parce qu’il utilise son don naturel judicieusement pour sa survie. Il modifie aussi son environnement d’une manière écologique et durable pour le bénéfice de sa famille. Chérir des connaissances est de connaître la sagesse. Utilisez vos cadeaux inhérents à bon escient et vivez votre vie par eux. Reconnaissez vos différences et celles des autres d’une façon respectueuse et avec gentillesse. Observez la vie et toutes les choses qui vous entourent. Écoutez avec la clarté d’un esprit sain. Respectez vos propres limites et celles de l’ensemble de votre environnement. Permettez-vous d’apprendre et de vivre avec sagesse. 

Amour- L’aigle représente l’amour parce qu’il a la force de porter tous les enseignements. L’aigle a la capacité de voler plus haut et plus proche du Créateur et a aussi la vision pour voir à de grande distance. Son enseignement de l’amour se trouve au cœur de tous les enseignements, c’est pourquoi une plume d’aigle est considérée comme étant le plus grand honneur et étant un don sacré. Connaître l’amour est de connaître la paix. Découvrez votre moi intérieur du point de vue de tous les enseignements. Il s’agit de savoir aimer et de vous aimer vraiment. Ensuite, vous serez en paix avec vous-même, avec l’équilibre de la vie, et aussi avec le Créateur. 

Vérité- La tortue représente la vérité car elle était ici lors de la création de la terre et porte les enseignements de la vie sur son dos. La tortue vit la vie d’une manière lente et méticuleuse, parce qu’elle comprend l’importance du voyage et de la destination. La vérité est de savoir toutes ces choses. Appliquez la foi et la confiance dans vos enseignements. Faites preuve d’honneur et de sincérité dans tout ce que vous dites et faites. Comprenez quelle est votre place dans cette vie et appliquez votre compréhension dans la façon dont vous marchez. Soyez fidèles à vous-même et à toutes les autres choses.        

Programme de Guérison Holistique – 2017

par Brian Sarwer-Foner

Le programme de guérison holistique Waseya chapaute tous les programmes de Waseskun, englobant tous les aspects de la vie des résidents à Waseskun : de leurs intentions initiales, leurs plans de guérison, des cercles, des tâches, des comités, des sorties, de l’éducation, de la formation, en plus des programmes culturels et traditionnels. Waseya est un mot Cri qui signifie « Lumière de l’Esprit».

Le programme Waseya est objectif et se compose de plusieurs éléments culturellement pertinents basés sur les enseignements autochtones, y compris : des cercles de guérison où les résidents partagent entre eux différents thèmes, tel que des thèmes et des sujets liés aux facteurs dynamiques et problématiques ; thérapies individuelles avec des assistants/conseillers Autochtones, pour guider et supporter les résidents lorsqu’ils travaillent sur leurs problématiques ; le programme de la terre, où les résidents font des sorties sur les terres de Waseskun pour pratiquer des activités traditionnelles, apprendre les techniques de survie, recueillir des médecines, renouer avec la terre et aider à retrouver leur identité culturelle ; et autres volets traditionnels, cérémonies et activités de développement qui favorisent davantage le processus de guérison holistique complex et à multiples facettes. 

La Guérison holistique consiste à identifier les domaines qui nécessitent une attention et à travailler sur eux à travers une approche intégrée entre les quatre domaines de la roue de médecine : physique, émotionnel, mental et spirituel. Comme tout ce qui se déroule au sein d’un être humain est interconnecté, la guérison holistique fonctionne d’une manière intégrative entre les différentes questions à tous les niveaux. Lorsqu’un nouveau résident arrive à Waseskun, une des premières étapes de leur guérison est de créer un plan de guérison, avec l’aide de leur Aidant et de leur gestionnaire de cas, qui identifient les points sur lesquels ils veulent/ont besoin de travailler dans chacun des quatre domaines de la Roue de Guérison. 

Les réalités accompagnant le deuil, la douleur et la perte sont examinées pour aider nos résidents à comprendre les impacts qui ont touché la culture indigène et comment ils sont importants encore aujourd’hui. Mettre en évidence et mettre des noms à ces impacts n’est plus un mystère. En mettant l’accent sur les valeurs et les enseignements culturels autochtones, Waseya aide les résidents a remplacer les valeurs criminelles par des valeurs culturelles, transformant ainsi leur perception d’eux-mêmes comme ayant une identité criminelle à la reconnaissance et au sentiment d’etre relié à leur identité culturelle. 

Le thème pour la session 2017 est: Bâtir des valeurs, Identitéet Communauté. En travaillant à bâtir des valeurs et surla communauté les résidents apprennent à : transformerle négativisme en positivisme; à remplacer la dépendancepar l’autonomie; à ressentir de la fierté envers leursaccomplissements; à un sentiment d’appartenance; àfocusser sur l’importance de travailler ensemble et avec unebonne entente!       

LA ROUE DE MÉDECINE

La roue de Médecine est un cercle avec une croix à l’intérieur, émanant de son Centre. Les quatre directions sont représentées par l’endroit où chacune des quatre lignes égales de la Croix touche la circonférence. Plusieurs Premières Nations utilisent la roue de médecine comme un modèle pour le partage des enseignements et pour la recherche d’équilibre entre différents facteurs: 4 directions, 4 ethnies, 4 saisons, 4 éléments, 4 étapes de la vie, 4 paliers de l’humain (physique, émotionnel, mental, spirituel), etc..,

Le Cercle de la Vie

Vous avez sans doute remarqué que tout ce que fait un Indienest dans un cercle, et c’est parce que le pouvoir du mondefonctionne toujours dans les cercles, et tout essaye d’être rond.Dans le passé, quand nous étions un peuple fort et heureux,tout notre pouvoir venait du cercle sacré de la nation, et tant quele cerceau était ininterrompu, le peuple était épanoui. L’arbre enfleurs a été le centre de vie du cerceau et le cercle des quatretrimestres qui nourrit. L’est a donné la paix et la lumière, le Sud adonné la chaleur, l’Ouest a donné la pluie et le Nord, avec sonvent froid et puissant a donné la force et l’endurance. Cetteconnaissance nous est venue du monde extérieur avec notrereligion. Tout le pouvoir du monde se fait dans un cercle. Le cielest rond et la terre est ronde comme une balle ainsi que lesétoiles. Le vent, dans sa plus grande puissance tourbillonne.Les oiseaux font leur nid en rond, car est à la même religion quela nôtre. Le soleil sort et redescend dans un cercle. La lune faitla même chose et les deux sont ronds. Même les saisonsforment un grand cercle dans leur évolution et reviennenttoujours là où elles étaient. La vie de l’homme est un cercle del’enfance à l’enfance et c’est ainsi où tout pouvoir se déplace.Nos tipis étaient ronds comme les nids d’oiseaux, qui sonttoujours définis dans un cercle, le cerceau de la nation en estun, un nid parmi de nombreux nids où le Grand Esprit voulaitque nous faisions éclore nos enfants.  

Black Elk Conseiller spirituel pour les Sioux, Oglala en 1930.

Le Printemps approche

…par Lorraine Hughes

Pendant les mois d’hiver, je me retrouve à la recherche de choses à faire pour combler mon temps. Je ne peux pas m’en empêcher, mais l’une de ces choses est de me réjouir de l’arrivée du printemps. Je sais que je devrais essayer de vivre dans le moment et de profiter de ces beaux matins d’hiver quand ma respiration fige au contact de l’air, quand les arbres lourds de neige fraîchement tombée et que mes bottes craquent le long du chemin où les gens s’en vont la tête baissée vers l’avant, café à la main, marchant vigoureusement vers leur travail ou vers un intérieur chaud et chaleureux.

Mais je me retrouve attirée par le rêve de la verdure. Pour ce rêve seulement, j’ai recueilli des livres sur le jardinage, avec des photographies de magnifiques couleurs de jardins donc je peux rêver pour l’année prochaine et à ce que j’ai l’intention de faire. Voyez-vous, pour moi que ce soit un jardin pour les légumes ou les fleurs et les arbres, cela est un processus en constante évolution. Je rendais visite à un ami dans une autre ville juste le mois dernier et nous avons visité une serre intérieure. C’était spectaculaire, et même si j’y avais déjà été, je fus émerveillé par toutes ces pierres de différentes tailles bordant l’allée et les différentes zones végétales, pensant à mon propre jardin de l’été prochain et comment je pourrais changer les choses. Certaines personnes ont planté certaines espèces de plantes qui s’assèchent et créent des ombres et de belles formes ou qu’ils s’assurent de planter quelque chose comme du guai qui reste vert tout l’hiver; ceux-ci s’appellent des jardins d’hiver. 

Certainement, ma chose préférée à faire est de planifier mon jardin de légumes. Je sors tous mes catalogues de semences pour commencer ma commande. J’ai généralement tenu un journal sur mon jardin et je commence à planifier ce que je planterai et où. Si vous avez un endroit pour commencer vos plantes à l’intérieur c’est maintenant le bon moment pour commencer. Il y a certaines grandes compagnies pour acheter des graines bios, sans OGM situées au Canada, et ils peuvent envoyer à n’importe quelle adresse dans le pays. 

Mes rêves de verdure m’aident à passer les dernières semaines du temps des neiges et de froid, sachant que oui, le printemps sera de retour. 

« La force qui, à travers la verdure fusionne et fait pousser les fleurs Pousse mon âge vert ; qui explose les racines des arbres Est mon destructeur Et je suis stupide de dire à la rose tordue, Que ma jeunesse est pliée par la même fièvre hivernale » 

(Poème de Dylan Thomas, La Force Qui ‘à Travers La Fusion Verte Pousse La Fleur) 

Ah oui! Le printemps sera de retour comme suivra sûrement l’été avec toute sa générosité.         

DÉPENDANCES ET TRADITIONS

Normand est Métisse d’origine Anishinabe et a grandi à Montréal. Jeune homme, il n’avait aucune connaissance de cette culture, et elle lui importait peu. Il a fait carrière comme un contrebassiste, compositeur et interprète de jazz et de musique contemporaine et était très actif sur le marché québécois et canadien Tout au long de ce processus, il a développé une  curiosité et a décidé d’aller plus profondément dans ses racines et sa culture et s’est rendu compte que cela était très important pour lui. Au fil du temps, il s’est lui-même lié plus profondément avec les enseignements autochtones et le rôle important qu’ils ont pour assurer le bien-être et le bonheur des individus. Compositeur et interprète, il a apporté la musique traditionnelle dans les communautés autochtones et a été témoin des bienfaits qu’être liés à son identité culturel pouvaient apporter. Il a fait plusieurs présentations dans différentes Institutions et une fois de plus a apprécié l’accueil chaleureux et l’appréciation qu’il a reçu. 

Un Aîné autochtone lui a suggéré de faire application pour unposte aux services correctionnels. Ce qu’il a fait et a donnéplusieurs ateliers à Lamacaza et à Cowansville et a travaillé entant que ALA à Drummondville. Maintenant à Waseskun,Normand facilite les programmes de Traditions et deDépendances. Il a passé sa vie à marcher sur un fil, alors ilpeut très bien comprendre les situations auxquelles lesrésidents sont confrontés. Le monde de la toxicomanie atoujours été très proche de lui. La tradition donne aux gensun sens d’identité personnel, une meilleure estime de soi etun sentiment d’appartenance. Elle rejoint cette partie trèspersonnelle et privée d’un individu ou triomphe la vérité ettouche l’âme elle-même. Normand se sent proche de ceshommes et cherche sans cesse à trouver des moyens pourles aider à progresser dans leur cheminement. Ils ne sont pastous au même endroit en même temps et il est toujoursimpressionné par la façon dont ils partagent leursexpériences et s’entraident. Normand apporte son cœur etson âme à son travail dans l’intérêt de tout le monde, et ilapportera tout son amour à son travail. Les bonnescommunications se rattachent aussi à leur guérison. Unhomme très attentionné, il a une politique de porte ouverte etsera là pour eux quand ils auront besoin de lui.   

ENSEIGNEMENTS TRADITIONNELS

Mon rôle en tant qu’Aidant est de faciliter la guérison par un programme qui tend le focus sur la réhabilitation. Je suis un danseuret chanteur professionnel qui croit fortement aux bienfaits de la thérapie par les arts. C’est d’une importance primordiale derendre disponible aux résidents, les outils avec lesquels ils peuvent s’exprimer de manière saine. À travers la danse et le chant,j´ai eu plusieurs opportunités de voyager et de rencontrer des gens de différents groupes d’âges. Plusieurs d’entre eux ontexprimé ce qu’ils considèrent être les valeurs de ces enseignements. Alors, je ne peux qu’être optimiste que les bienfaits seferont ressentir à Waseskun aussi. Les résidents apprennent vite et me démontrent qu’ils apprécient les enseignementstraditionnels.   

Relations Saines – Gestion de la Colère –Culturel Mixte

Chad est un homme Mohawk âgé de 42 ans qui est né et a grandi dans une réserve. Son nom Mohawk est Katsehake:ron (prendre les feux de camps et les répandre). Le feu représente la connaissance et il est persuadé que son rôle est de répandre les connaissances; les connaissances sur des questions clés tel que : comment les hommes apprennent à être des hommes bons et comment ils jouent un rôle important dans leur collectivité : pères, guerriers, fournisseurs et gardiens des cérémonies. Son expérience de travail est avec des groupes jeunesses et les services communautaires de Kahnawake. Son travail l’a amené dans le monde entier, comme participant à des conférences et événements culturels, comme chaperon, porteur de tambour ou danseur. Au cours de ses voyages à travers la France, le Chili, l’Australie, à travers e Canada et dans le Nord, il a rencontré et s’est entretenu avec des autochtones de partout dans le monde. Il est venu à comprendre les premières nations, leurs ressemblances et leurs différences. Également, il a réalisé que toutes les collectivités autochtones sont des gens vraiment résistants quand ils sont confrontés à des moments difficiles. Elles ont toutes enduré d’extrêmes difficultés et souffrances suite aux conquêtes par les gens de l’ancien monde. Cette résilience et leur façon de s’accrocher à leurs enseignements a assuré leur survie.

Des gens pour lesquels il a beaucoup d’admirations lui ont dit qu’il y avait une position ouverte à Waseskun. Il a envoyé son cv, futinterviewé et accepta le poste. Un autre Aidant, lui a dit de toujours se souvenir que  » vous venez ici non seulement pour le travail,mais aussi pour quelque chose dont vous avez besoin vous-même. » Il sait qu’il est là non seulement aider les résidents, maisaussi pour leur apprendre comment apprendre à se guérir. Son travail consiste à les aider et les pousser vers leur objectif. Il estclair qu’ils sont des hommes brisés qui, à un moment donné dans leur vie, ont fait de mauvais choix. Ils doivent apprendre denouvelles façons de composer avec leur passé et leurs blessures, afin de pourvoir devenir de meilleurs hommes.Waseskun est un centre de guérison pour hommes, ce n’est pas tout le monde qui est prêt à travailler sur eux-mêmes et ceux quine le sont pas essaient de discréditer l’outil qui peut les amener à ne jamais retourner en prison. Si un gars veut vivre une viemeilleure qu’il a vécue avant d’être arrêté, il devrait chercher un centre de guérison et s’engager à devenir un homme meilleur.   

L’un des nombreux enseignements :

Lorsque vous tenez dans vos mains autant de sable que possible, votre instinct vous dit d’essayer de le garder et vous essayerez automatiquement de fermer votre main et d’éviter d’en échapper ; Cependant, plus vous fermerez fort votre main, plus vous perdrez de sable. Le seul moyen de le sauver c’est en obtenant de l’aide d’autres mains. Plus d’autres mains vous aideront, plus vous garderez de sable. Imaginez que le sable est ce qui est le plus important pour vous.  

LÉGENDE AMÉRINDIENNE

Comment le poisson-chat a obtenu une tête plate

« Il y a longtemps, lorsque les poissons et les animaux pouvaient parler, le chef des poissons-chat convoqua le Conseil. Il dit à tous, « Hau, frères. Je suis très fatigué de manger les choses de la boue au fond du lac. Je pense que nous devrions avoir de la viande comme en ont les loups. Regardons l’orignal quand il patauge dans le lac pour manger les nénuphars et tuons le avec nos lances pour sa viande. Il vient quand le soleil est au bord du ciel, alors cachonsnous parmi les lys et les graminées et tuons le à son arrivée. « Les autres vieux poissons-chat furent d’accord et tous ont convenu que toute la tribu se cacherait au bord du lac où les lys et les graminées sont le plus épais.

Quand le soleil fut au bord du ciel, l’orignal arriva. Il n’alla pas dans le lac tout de suite mais mangea au bord où les graminées sucrées étaient. Enfin il entra dans le lac et le chef des poissons-chat dit : « Maintenant, il y est ! Je vais l’empaler dès qu’il sera plus éloigné de la rive, où l’eau est plus profonde.» 

Ils attendirent tous jusqu’à ce que l’orignal fut dans les eaux profondes et puis le chef des poissons-chat le transperça aussi fort qu’il le pouvait! Le gros orignal hurla de douleur et sautait dans l’eau. Il était blessé et avait peur en même temps. « Ho! », dit-il. « Ho! Qu’est-ce que c’est? Qui m’a transpercé dans la jambe ? Je vais savoir qui l’a fait! » Il a ensuite plongé sa tête profondément dans l’eau jusqu’à ce qu’il puisse voir sous la surface. Là, dans les herbes, il vit la tribu des poissons-chat qui s’apprêtait à le transpercer de nouveau. Ils allaient le tuer pour sa viande ! Cela l’a mis très en colère ! Ses yeux sont devenus rouges et son cœur était furieux envers la tribu des poissons-chat. Il hurla son cri de guerre et dit « Ho! Écoutez-moi! Poisson-chat m’a transpercé la jambe! Je vais faire la guerre contre eux ! J’ai vais fouler cette tribu dans la boue avec mes pieds! Ho! Écoutez-moi! Je vais à la guerre! » 

Il commença à sauter de haut en bas partout sur le bord du lac et à fouler des pieds tous les poissons-chat qu’il pouvait y trouver. Il les écrasa avec ses gros sabots et les foula des pieds profondément dans la boue, en criant: « Ho ! Poisson- chat m’a transpercés la jambe ! Ho! Je vais piétiner sa tribu dans la boue ! » Il ne s’arrêta pas jusqu’à ce que tous les poissons-chat furent piétinés dans le fond boueux du lac. Puis, satisfait qu’il ait vengé le mal qu’on lui avait fait, il s’en alla. Après le départ de l’orignal, certains poissons-chat ont réussi à se soustraire à la boue et à s’en tirer. Il y a maintenant des poissons-chat dans tous les lacs et les rivières, mais ils ont tous une tête plate à cause de la guerre du gros orignal qui a aplati les têtes de leurs grands-pères. 

Dans les temps anciens, il y avait de très grands poissons-chat,mais maintenant ils sont très petits. Ils portent encore tous deslances. À ce jour, ils sont noirs et ont la tête plate et ils ont tellementpeur qu’ils restent cachés durant la journée et nagent seulementpendant la nuit, ce qu’ils ont mérité pour avoir essayé de tuerl’orignal, il y a longtemps de ça. »   

Le saumon

En général les gens avec cet animal de pouvoir sont coriaceset peuvent persévérer quand d’autres non. Souvent, ilschoisissent une vie remplie de défis, sachant qu’à chaque défise trouve positivité et possibilités de croissance.  

L’objectif du saumon vise à surmonter tous les obstacles qui peuvent se présenter à lui et de ne faire qu’un avec tout ce qui est. Le saumon nous guide vers la sagesse de développer un sens et un but dans nos vies et aussi de se déplacer progressivement sur notre chemin spirituel. Ils ont des obligations incassables avec leur passé.

Comparer le voyage du saumon à notre propre chemin de vie nous aide à comprendre pourquoi le saumon est souvent considéré comme le plus sage des animaux. Dans notre vie nous somment souvent confrontés à des temps plus durs provoqués par des difficultés internes et externes. L’état interne des choses sont généralement plus difficiles comme par exemple, la résistance et la peur du changement. Le sa

titre d’exemple peut rendre la vie beaucoup plus facile ! Imaginez un voyage du saumon en amont vers les frayères semblable à un voyage humain. Les complications sont toujours présentes, mais en fait, quand le saumon saute en amont, il ne combat pas le courant, mais traverse avec le courant inverse qui passe sous la surface de l’eau. Le voyage en amont des saumons se fait tous les 5-7 ans et se fait à l’endroit où il a été déclenché. Si c’est votre animal de pouvoir, les changements dans la vie se produisent souvent à cette période de temps. La fin de chaque cycle signifie un nouveau départ. Parce que les origines du saumon sont tellement importantes pour eux, ils nous rappellent à l’honneur notre véritable patrimoine. Toutefois, pour les êtres humains soyez avertis de ne pas poser de nouvelles idées sur une surface rugueuse comme le font les saumons où ils dépérissent et meurent. 

Afin que nous puissions remplir notre voyage, nous devonscomprendre notre propre histoire et revenir fréquemment dansnos esprits à notre propre enfance pour cette compréhension.Nous pouvons apprendre du saumon de sa façon de sauter dejoie et d’impatience à l’idée d’un jour nouveau et aussi de savoirque peu importe où nous sommes nous sommes toujours sur lechemin du retour. Être insouciant, ouvert, innocent et enfantin nenous aide pas à atteindre l’objectif. Avancez avec le courantsous la surface. Si vous ne savez pas comment absorber cettemédecine, vous devriez peut-être arrêter de lutter contre lescourants de la vie. Les saumons ont aussi des désirs spirituelspuissant et ils travaillent sans relâche à les manifester.   

MÉDITATION

Je peux vous dire que la compréhension commence avec l’amour et le respect. Elle commence par le respect pour le Grand Esprit. Toutes choses – et je veux dire toutes les choses – ont leur propre volonté, leur propre chemin et leur but ; C’est ce qui doit être respecté. »  

–Rolling Thunder, CHEROKEE

Tout sur terre a un but et a été conçu spécialement. Aucunesdes choses ne naissent identiques. Parfois, dans notre esprit,nous avons une idée de comment les choses devraient être, etsouvent ce que nous voyons est bien différent de ce qu’ils sontvraiment. Lorsque cela se produit, nous voulons contrôlercomment les choses sont, les voir agir, ou se comporterconformément à notre image. Nous devons laisser les chosesaller. Dieu dirige toutes les choses. Comment pouvons-nousfaire cela ? Dans nos esprits, nous disons à nous-mêmesd’aimer toutes choses, et de respecter toutes choses commeelles sont. Il faut accepter ce que nous ne pouvons pas changer. 

Grand Esprit, apprenez moi la valeur du respect et aidez-moi àaccepter les gens, les lieux et les choses comme elles sont.  

PROTÉGEONS MÈRE TERRE

 La préservation de notre planète est une préoccupation importante pour l’humanité. Voici des conseils pour aider à la préservation et à la protection de la Mère Terre.   

  • Achetez des produits qui ont très peu d’emballage
  • N’utilisez pas de pesticides si vous le pouvez.
  • Offrez ce qui ne vous sert plus à des amis (peintures, huiles vêtements etc.)

Depuis 11 ans, Lyse fut l’une des employés les plus loyale et engagée. Elle est responsablede la production de la revue –Le Cercle de Waseskun- qui dévoile le chemin de guérison desrésidents et des employés qui les aident. De plus, Lyse enseignait les arts et était instructeuren développement d’affaires. Son départ créera un grand vide au sein des employés ducentre. Tous lui souhaitent une belle et sereine retraite.  

… Le Personnel de Waseskun

Si vous êtes intéressés à recevoir notre journal ou à devenir collaborateur, communiquez avec nous. Si vous voulez nous soumettre des articles, des histoires, des photos ou toutes autres informations, nous ferons notre possible pour inclure vos contributions dans notre
prochaine édition.

Le Cercle de Waseskun
1 rue Waseskun
Boîte Postale 1159
Saint-Alphonse-Rodriguez (Qc), J0K 1W0
Tel. : 450 883-2034 Fax : 450 883-3631
www.waseskun.net

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *